Les machines à coudre – 2ème partie

Les machines à coudre – 2ème partie

 Les femmes inventives

Le développement des machines à coudre n’est pas entièrement dominé par les hommes.  Helen Augusta (1840-1922) est célèbre pour ses améliorations et détient 22 brevets de machines à coudre, dont la révolutionnaire machine à coudre Zig Zag. Sa machine à surpiquer est fabriquée pour la première fois en 1873.  

Les premières machines à coudre révolutionnent les industries de la chaussure et du vêtement. La production monte en flèche et les prix baissent.  Du côté négatif, les salaires baissent également et la demande de machines à coudre manuelles disparait. Les conditions de travail deviennent difficiles et le chômage augmente. Le problème s’aggrave avec l’avènement du moteur électrique et des machines à coudre motorisées. Finalement, les travailleurs s’organisent et le gouvernement établi des normes de travail.

Ellen Curtis Demorest (1824-1898) observe un de ses domestiques découper un papier de toilette comme guide. Inspirée, elle lance l’industrie des patrons de papier si répandue aujourd’hui. Ses patrons seront vendus par des centaines de vendeuses et livrés par la poste.  

Dans les foyers, il y a une révolution d’un autre genre. En 1898, une machine à coudre domestique est produite pour les ménagères. En 1905, la machine à coudre électrique devient très populaire.  Elle va permettre à la ménagère de réduire de 90 % le temps de couture et de raccommodage.        

Une heure de couture signifie désormais une nouvelle robe, et une heure 1/4 donne une nouvelle chemise pour le mari.  La corvée se transforme en création.  La machine à coudre devient un outil précieux qui permait aux ménagères de travailler à la maison. Ce qui était un luxe au tournant du siècle, devient une nécessité pour chaque foyer au milieu du XXe siècle.  

Aujourd’hui, la machine à coudre est toujours la base d’une industrie artisanale en pleine expansion dans le monde entier. 

Aujourd’hui, la couture, le quilting (avec une machine à coudre), la couture d’héritage, la couture de décoration, la couture artisanale sont des passe-temps, des exutoires créatifs, des passions pour des millions de femmes et d’hommes dans le monde entier.  

Peu à peu, le gain de temps que représente la machine à coudre a été amplifiée par la machine à laver électrique, le sèche-linge, le lave-vaisselle, la cuisinière, le micro-ondes, les fours, les robots culinaires, toutes sortes d’appareils de cuisine et les aspirateurs.  Ayant plus de temps à consacrer à d’autres choses que le nettoyage et les tâches ménagères, de nombreuses femmes ont commencé à rechercher des débouchés créatifs, faire des études et s’ouvrir à des possibilités de carrière à l’extérieur de la maison.  

Les inventions et les améliorations sont partout. 

Les progrès se poursuivent dans les domaines du textile et de la couture. Levi Strauss remarque que les mineurs ont tendance à s’irriter avec leurs vieux pantalons et produit des jeans en denim (1873).  

Mary Phelps Jacob sous le pseudonyme de Caresse Crosby brevete le soutien-gorge moderne « Backless Brassier » le 3 novembre 1914.   

En 1863, Ellen Butterick lance les premiers modèles de couture en papier gradé (de taille standard).   Elias Howe a inventé la « fermeture continue des vêtements », mais il ne réussi pas à la commercialiser. En 1893, Whitcomb Judson est devenu l’inventeur de la fermeture à glissière en déposant un brevet pour son  » fermoir de casier « . Il se joint au colonel Lewis Walker pour former la Universal Fastener Company (1893) afin de commercialiser les fermetures à glissière qui ont été présentées à l’Exposition universelle de Chicago.   En 1948, George de Mestral invente le Velcro en 1955 (crochet et boucle) après avoir observé des fruits de bardane.

Choisir la bonne machine

Souvenez-vous de la vieille machine à coudre de votre grand-mère.  Elle a fait des miracles à son époque. Pensez à ces machines à manivelle ou à pédale. Un peu de travail et wow !  La nostalgie est une merveilleuse façon de se souvenir de ce « bon vieux temps ».   Aujourd’hui, les choses sont très différentes.  Autrefois, la couture était un travail.  Maintenant, c’est amusant et relaxant.  Avec la bonne machine, vous pouvez facilement et rapidement créer une beauté précieuse. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *